Ozias LeducLe 7 avril 1924, Ozias Leduc écrivait « Saint-Hilaire ne sera pas toujours ce qu’il est maintenant; il faut convenir qu’il grandira, peut-être rapidement et en beauté aussi. » Préoccupé de léguer à la postérité un cadre de vie harmonieux et respectueux de la nature, l’artiste produit un texte d’orientation pour la Commission d’embellissement de Saint-Hilaire. Il y témoigne, dans un langage poétique, de son admiration pour la beauté du lieu. Nous vous invitons à lire ce témoignage d’Ozias Leduc et nous dire si ces paroles d’il y a presque un siècle ne sont pas des plus contemporaines.