L’organisme

HISTORIQUE DE L’ORGANISME

L’origine de Patrimoine hilairemontais remonte à 1996 alors que madame Colette Comeau, conseillère municipale à la ville de Mont-Saint-Hilaire, proposait de créer un organisme dédié exclusivement au riche patrimoine de Mont-Saint-Hilaire. C’est ainsi que messieurs Léonard Bélanger et Réal Bosa se sont associés à sa démarche et ensemble en ont déterminé les bases de fonctionnement ainsi que sa mission qui serait de Protéger – Conserver – Promouvoir le patrimoine de Mont-Saint-Hilaire.

D’autres collaborateurs se sont joints à eux par la suite dont madame Agathe de la Durantaye à qui l’on a confié le rôle de secrétaire et sur une base plus ponctuelle, messieurs Roland Boutin, Antoine Messier, Jean-Marie Danis et Michel Clerk.

 En 1997, la ville de Mont-Saint-Hilaire accordait à l’organisme une subvention annuelle de fonctionnement sans toutefois lui donner le statut de comité municipal.

En 1998, Patrimoine hilairemontais organisait ses premières activités publiques dont les visites guidées de l’œuvre d’Ozias Leduc en l’église paroissiale de Mont-Saint-Hilaire, des promenades commentées dans le vieux village et au secteur des moulins. Le 24 juin 1998, avait lieu une Journée du Patrimoine organisée en concertation avec la Société d’Histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire, le Musée d’art de Mont-Saint-Hilaire et le Centre de la nature. On débuta également l’inventaire des maisons et bâtiments anciens suivi de l’édition de maisons anciennes, de cartes postales et de cartes de souhaits patrimoniales. Une plaque commémorative fut apposée à la maison natale de Paul-Émile Borduas, peintre et l’un des signataires du Refus global, rue Saint-Henri.

Le 16 juin 1999, Patrimoine hilairemontais obtenait ses Lettres Patentes, le constituant ainsi en corporation.

En septembre 2000, un dépliant intitulé Mont-Saint-Hilaire – Circuit patrimonial fut publié et distribué à l’ensemble de la population hilairemontaise.

L’organisme qui fonctionnait selon le statut de comité réunissait jusqu’à dix personnes qui élisaient annuellement les membres de l’exécutif aux postes de présidence, vice-présidence, secrétariat et trésorerie.

En mars 2003, Francine Jeannotte succéda à Colette Comeau qui en assumait jusqu’alors la présidence. Cette dernière demeura toutefois sur le conseil à titre de vice-présidente. En 2004, Claude Bernier prit la relève suivi d’Andrée Pinsonneault à compter de 2006. Durant ces années débuta également le processus de recrutement de membres externes.

 Le 17 mai 2007, l’organisme célébrait ses dix années d’existence.

Hist Colette ComeauUne plaque souvenir fut remise à son instigatrice, Colette Comeau …

 

 

 

 

 

 

Hist Colette Comeau membre à vie… et le titre de membre à vie lui fut décerné ainsi qu’aux deux autres fondateurs.

La photo ci-contre les présente entourés des personnes qui sont venues en renfort!

De gauche à droite : Marcel Danis, Réal Bosa, Colette Comeau, Léonard Bélanger, Monique Clerk, Agathe de la Durantaye

 

 

 

LES MEMBRES DU COMITÉ 2007

De gauche à droite : rangée avant : Claude Bernier (vice-président), Jocelyne Bienvenue (secrétaire-trésorière), Andrée Pinsonneault (présidente), Suzanne Bessette, Colette Comeau, Denise Alarie. Rangée arrière : Suzane Léveillé, Pierre St-Germain, Paul Lamoureux, Rosaire Turcotte.

De gauche à droite : rangée avant :
Claude Bernier (vice-président), Jocelyne Bienvenue (secrétaire-trésorière), Andrée Pinsonneault (présidente),
Suzanne Bessette, Colette Comeau, Denise Alarie.
Rangée arrière : Suzane Léveillé, Pierre St-Germain, Paul Lamoureux, Rosaire Turcotte.

À l’automne 2007, tout en officialisant le processus de recrutement et d’adhésion à l’organisme, les membres du comité entérinaient la proposition de la présidente Andrée Pinsonneault de fixer à sept le nombre de postes d’administrateurs au conseil d’administration. Les «Règlements généraux et politiques» adoptés en 1997 furent alors révisés et adoptés à l’Assemblée générale annuelle tenue le 14 avril 2008.

C’est en 2010, que Patrimoine hilairemontais signait une entente avec la Ville de Mont-Saint-Hilaire pour utiliser un espace au rez-de-chaussée de l’école Sacré-Cœur, rue Saint-Hippolyte lui permettant ainsi d’avoir «pignon sur rue».

 

Copyright © 2011. Tous droits réservés. Conception de site Web sur la Rive-Sud de Montréal : Agence B-367