LE MONT SAINT-HILAIRE

Le mont Saint-Hilaire

« En 1978, l’UNESCO le désignait la première Réserve de la Biosphère au Canada. Notre colline mérite bien ce titre et la responsabilité qui l’accompagne, car elle abrite la seule parcelle intacte de l’immense forêt qui couvrait notre région il y a 400 ans, lors de l’arrivée des premiers explorateurs français. Visitons notre petit paradis et protégeons bien cet héritage que nous laisserons à nos enfants.»

Kees Vanderheyden
Directeur du centre de la nature

Carletonite Collection : G. Haineault

Carletonite Collection : G. Haineault

 « Le mont Saint-Hilaire est devenu l’un des sites les plus importants et prolifiques au monde à cause de ses magnifiques minéraux rares et uniques. Nous y retrouvons plus de 370 espèces minérales différentes, dont 49 sont des espèces types. Les premiers rapports minéralogiques du mont Saint-Hilaire auraient été effectués vers 1914. Il faudra attendre à 1963 pour que de nouveaux rapports soient rédigés. Depuis, la montagne est visitée presque chaque année par des minéralogistes du monde entier. »

Gilles Haineault

Minéralogiste amateur

 

 

La montagne brigadier Gault« Afin d’assurer la meilleure qualité de bois pour lambrisser les murs de son manoir, le brigadier Gault a fait venir un expert norvégien qui a identifié chacun des arbres à être abattu dans la montagne. Tout le bois coupé a attendu une saison sur les eaux du lac afin de perdre sa gomme.»

Martin Pinsonneault

Travailleur à la construction de la maison Gault